Bain de Forêt
0683599633
au 39 avenue Roger Martin du Gard 61130 Bellême ou me contacter sur resa@sylvoterrehappy.com

HISTORIQUE DE LA SYLVOTHERAPIE

Elle est traditionnellement issue d’Asie, d’Inde, de Chine, du Japon et d’Amazonie. C’est une pratique répandue dans les cultures animistes et shinto qu vénèrent la nature et l’énergie vitale. Et en Europe, c’est une pratique ancienne du XIX ème siècle et XX ème siècle

qui consistait à installer des convalescents ou malades pulmonaires dans certaines forêts pour leurs offrir un air plus sain.Cette pratique s’appelait cure sylvatique.
En France cette pratique de guérison en Forêt ont été massivement utilisée par les sanatorium (+de 250 entre 1900 et 1950) pour lutter contre certain fléau comme la tuberculose.En 1943, l’arrivée des antibiotiques, entraine la fermeture des sanatorium mettant un terme aux cures salvatrices sylvatiques.

Aujourd’hui la cure sylvatique est sur le point de reprendre sa place qui fut la sienne au XIXème, mais pour et part des raisons bien différentes.
Tout d’abord, depuis les années 1980, différentes études on conduit au retour de la cure sylvatique, qui devient Thérapie par les arbres, puis sylvothérapie, notamment par un guide pratique de la sylvothérapie rédigé par Georges Plaisance.
Il montrera que l’air forestier contenait bien moins de microbes que l’air urbain.
Ensuite depuis 1982, le Japon par des études scientifiques a reconnu les bienfaits de la sylvothérapie.
Devenant ainsi officiellement, une des médecine préventive du pays par la création de parcours Sylvatiques permettant le shirin yoku ( » le bain de forêt « ).
La sylvothérapie qui s’appuie sur un environnement naturel: LA FORÊT où règne:
. tranquillité et apaisement
. un air+ pur
.un microclimat
. un air enrichi en dioxygène natif
. un air naturellement enrichi en huiles essentielles et phytoncides,
permet des effets bénéfiques notables contre les indicateurs de stress, de tension artérielle et pour les indicateurs de renfort immunitaire.
Tous ces résultats d’études récents s’ajoutent aux nombreuses preuves corroborant l’efficacité et l’action préventive de la pratique de Sylvothérapie.

Enfin, celle-ci pouvant s’inscrire parfaitement en réponse au stress qui est considéré par l’OMS (organisation mondiale de la santé) comme l’épidémie du XXI ème siècle. Son développement à travers le monde est également la preuve des bienfaits qu’elle exerce contre les maux modernes, trouble du déficit de l’attention, hyperactivité, technostress (stress associé aux nouvelles technologies) au sein d’une humanité évoluant de plus en plus Hors Sol.

dolor in ut libero consequat. ut elit.